Vous etes ici: >>Secteurs d’activité de la RCS - INDUSTRIE
Secteurs d’activité de la RCS - INDUSTRIE

Secteurs d’activité de la RCS - INDUSTRIE

L’industrie est un moteur incontournable de création de richesse dans la région de Casablanca - Settat. La Région génère 65% de la production industrielle nationale et abrite 256 000 emplois industriels.

 

L’industrie de la Région Casablanca - Settat démontre un leadership incontestable à l’échelle nationale et couvre l’ensemble des filières industrielles, dans un contexte de mutation de son profil. Cependant, les acteurs industriels font face à une problématique de compétitivité sur certaines filières. Par ailleurs les infrastructures industrielles ont un fort besoin de mise à niveau.

CHIFFRES

38% : Des entreprises du secteur industriel

253 Mds DH : Production

62 Mds DH : Exportations

59 Mds DH : VA

12 Mds DH : Investissements


 

LES ATOUTS INDUSTRIELS DE LA RÉGION

La Région de Casablanca - Settat est aujourd’hui le premier pôle industriel du Maroc, grâce à des acteurs majeurs (OCP, COSUMAR…), une contribution de près de ⅔ à la production nationale.

L’activité industrielle se concentre majoritairement dans 5 provinces, qui forment des écosystèmes multi industriels:  Casablanca, Mohammedia, Nouaceur, El Jadida et Berrechid.

Un profil industriel en mutation avec une création des richesse plus marquée sur des filières plus créatrice.

La Région est également leader sur certaines filières, telles que la chimie et la parachimie, une industrie fortement contributrice aux exportations.

D’autres industries de transformation se distinguent, dont les industries agroalimentaires ayant un potentiel de création d’emplois.

 

UNE FORTE CONNOTATION INDUSTRIELLE

La population active occupée de la Région Casablanca - Settat a une connotation industrielle clairement plus marquée par rapport à la moyenne nationale et l’industrie régionale est 46% plus productive que l’industrie nationale.

La Région représente une industrie diversifiée, avec une prépondérance de la chimie et du textile. En effet, une production industrielle dominée à 52%  par la chimie et la parachimie, filière dominante également les exportations industrielles de la Région, et un tissu d’emplois industriel dominé par le textile et cuir à 31%.

Le tissu industriel de Casablanca - Settat évolue vers des métiers davantage créateurs de richesses. La filière chimie et parachimie concentre plus de la moitié de la production industrielle régionale, elle est à la fois la plus dynamique et la plus créatrice de richesse. Le textile est en stagnation, et correspond à la filière la moins productive.

 

LA FILIÈRE CHIMIE ET PARACHIMIE … MOTRICE DE LA DYNAMIQUE INDUSTRIELLE RÉGIONALE

La filière chimie et parachimie concentre plus de la moitié de la production industrielle régionale. La Région Casablanca - Settat est leader mondial dans le phosphate, elle se caractérise également par la disponibilité de ressources naturelles exclusives. la Région abrite de grands groupes nationaux et internationaux de la filière, répartis sur 6 provinces.

 

OCP … ACTEUR INDUSTRIEL MAJEUR DU DÉVELOPPEMENT DE LA RÉGION

L’OCP joue un rôle important dans le développement de la région, à travers le site de Jorf Lasfar dans la province d’El Jadida.

Exerçant un poid important sur les exploitations et produisant un effet d’entrainement remarquable sur l’emploi et le tissu de sous-traitance local, l’OCP est un acteur clé de la plate-forme industrielle de Jorf Lasfar, le plus grand site au monde de valorisation de phosphate.

 

UNE FILIÈRE AGROALIMENTAIRE DYNAMIQUE ET PRODUCTIVE

La filière agroalimentaire représente ⅕ de la production industrielle de la Région et se distingue par sa productivité, dû au savoir faire des grands groupes à la fois locaux et internationaux. La filière agroalimentaire a également un fort potentiel de création d’emploi.

 

UNE FILIÈRE TEXTILE EN DIFFICULTÉ

Le secteur du textile connaît des difficultés et subit une concurrence accrue à l’international. La production et les emplois sont en baisses, représentant ainsi un danger de désindustrialisation pour le secteur. Une productivité de loin inférieur à celle des autres filières industrielles, mais au dessus de la moyenne nationale.